Quand confinement rime avec violent…

Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé ce matin une augmentation de 15 % des violences conjugales depuis le début de ce deuxième confinement… malheureusement pas très étonnant vu la hausse pendant le premier confinement. Soyons attentifs autour de nous, ne fermons pas les yeux…

> Afin d’en savoir plus, lisez le rapport « Où est l’argent pour les femmes victimes de violence«  de la Fondation des femmes.

Besoin d’un soutien ? de conseils ? de parler ? Des cellules d’aides psychologiques sont à votre écoute !

https://www.ecoledesparents.org/

COVIDPSY : 06 45 18 77 27 (gratuit, anonyme et confidentiel) cellule d’écoute psychologique mise en place dans le cadre du confinement liée au coronavirus.
Du lundi au Vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 20 h, des psychologues sont là pour vous répondre. Possibilité de laisser un message et un numéro de téléphone pour être contacté.

0 800 130 000 (numéro vert) numéro du dispositif national grand public de soutien psychologique, mis en place par le Ministère des Solidarités et de la Santé, suite au confinement. Son objectif est d’orienter les personnes vers des plateformes spécifiques, selon Jérôme Salomon, directeur général de la santé.
7 jours /7 et 24h/24

AUTRES NUMÉROS SPÉCIAUX

JEUNES VIOLENCES ECOUTE  : 24h/24, 7 jours/7 au 119 (gratuit) ou snated@allo119.gouv.fr
ALLO ECOUTE ADO : du lundi au samedi 17h/20h 0 800 50 66 92 (n° vert) ou 06.12.20.34.71 (rappel possible)
FIL SANTE JEUNES : pour les 12 / 25 ans, 7j/7, de 8h à minuit au 3224 ou 01 44 93 30 74
(depuis un portable)
PHARE ENFANTS PARENTS : pour parents ou jeunes en souffrance, du lundi au vendredi de 10h à 17h au 01 43 46 00 62 (dès le 11 mai) ou cavaoupas@phare.org pour ceux qui vivent difficilement un isolement qui aggrave leur mal-être. 
SOS VIOLS : 0 800 05 95 95
CROIX ROUGE ÉCOUTE :
7 jours sur 7, de 10h00 à 22h00 en semaine, de 12h00 à 18h00 le week-end. 0 800 858 858 (n° vert)
SUICIDE  ÉCOUTE :
7 jours sur 7, 24h/24 au 01 45 39 40 00 (coût d’un appel local depuis un poste fixe)
SOS DÉPRESSION :  Mercredi : 14h30 – 16h30 ; Vendredi : 14h30 – 16h30 au 07 67 12 10 59 (gratuit)
SOS AMITIÉ :  09 72 39 40 50
SOS HOMOPHOBIE :  
Lundi-vendredi: 18-22h Samedi: 14-16h Dimanche: 18-20h au 01.48.06.42.41
ADDICTAIDE : cliquez ici pour les numéros d’aide contre les addictions (jeux, cannabis…)
ALCOOL INFO SERVICE : 7 jours sur 7, 08h00 à 2h00 au 0 980 980 930
DROGUES INFO SERVICE : 7 jours sur 7, 08h00 à 2h00 au 0 800 23 13 13

Violences conjugales : associations et services publics restent en alerte

En cette période de crise sanitaire, et au regard du confinement que celle-ci impose, les départements sont pleinement mobilisés dans la lutte contre les violences intrafamiliales.

Message de l’association SOS Femmes :
Etre confinée chez soi avec un homme violent est dangereux.
Il est déconseillé de sortir. Il n’est pas interdit de fuir. 
Si vous êtes victime de violences, appelez le 3919.
Nous restons joignable, sur le secteur de la Vendée, au 02 51 44 77 59.

Dispositif d’alerte auprès des pharmacies, demandez de l’aide à votre pharmacien en lui indiquant le code « masque 19 »

La plateforme arrêtonslesviolences.gouv.fr permet 24h/24, 7 jours/7 à des policiers et des gendarmes formés de prendre des signalements et de déclencher des interventions en cas de violences conjugales.

Source : https://actu.fr/societe/violences-conjugales-vendee-associations-services-publics-restent-alerte_32615989.html